Rallye du Portugal Historique du 5 au 11 octobre 2015

By octobre 11, 2015 avril 2nd, 2019 Rallye du Portugal Historique

Le FYL Racing Team avait engagé à l’occasion de la célèbre épreuve portugaise trois voitures dont les équipages n’avaient qu’un seul objectif, rejoindre l’arrivée. Les espoirs ont été largement dépassés, puisque non seulement les trois voitures sont à l’arrivée mais pour une première participation à une épreuve de régularité, ils figurent au classement final après plus de 2000 kilomètres de routier dont 750 kilomètres d’épreuves.

François Lethier, copiloté par Valérie Closier, les plus expérimentés, ont terminé à la 20ème place du général alors qu’ils visaient une place dans les 30 premiers. Mission accomplie également pour Jean et Martine Del Pio Luogo ainsi qu’Emmanuel Caltagirone et Virginie Vialard qui terminent  respectivement à la 54ème et 56ème place. Une nouvelle fois encore, le bilan est plus que positif pour le FYL Racing Team. 
François Lethier déclarait à l’arrivée dans les jardins du casino d’Estoril :

« Nous avons fait ce vendredi notre plus longue journée de course mais également la plus fatigante car après trois jours, c’est un gros morceau à avaler avec plus de 500 kilomètres de routier dont près de 300 pour 16 épreuves. Pour le team, c’est formidable car les trois voitures sont à l’arrivée, quant à moi, je m’étais fixé plusieurs objectifs et ceux-ci sont remplis. La voiture était dans la configuration du Rallye du Maroc de mai dernier, nous avions effectué une grosse journée de roulage pour la mise au point pour le Portugal et le Kenya et je n’ai rencontré aucun problème. Toutes les mises au point que nous avons finalisées et surtout le nombre important de kilomètres roulés pendant le rallye sans rencontrer de problème majeur nous autorisent à être optimiste pour l’East African Safari se déroulant le mois prochain.

Quant à mon classement, une vingtième place au général d’un rallye dont le niveau est très relevé, je ne peux qu’être satisfait. Cela n’a rien à voir avec la vitesse et l’équipage doit être en osmose parfaite afin de réaliser les meilleurs chronos. Au fur et à mesure des journées, j’ai compris pas mal de choses et surtout qu’il y a des pilotes professionnels de la régularité. Je salue les deux autres équipages du team, qui sont à l’arrivée ainsi que les mécaniciens qui ont effectué un travail formidable. Nous reviendrons ».